Menu
Retrouvez nous surIcône facebookfacebook

Dernière mise à jour : 18/10/2016


Pissenlit (Taraxacum officinale)

Accueil > Les ingrédients > Les plantes > Pissenlit (Taraxacum officinale)

Origine et description

Le pissenlit appartient à la famille des Astéracées.

Cette plante vivace très commune pousse dans toutes les régions du monde, y compris sous des climats rigoureux. Sa racine est longue, fusiforme, de la grosseur d’un doigt et de couleur brune-rougeâtre. Les feuilles, disposées en rosette à la base de la plante, sont profondément divisées avec des lobes plus ou moins aigus et dentés. La tige creuse n’est jamais ramifiée. À son sommet se trouvent les fleurs jaunes qui sont réunies en capitule. Elles sont visibles de mai à novembre. La plante sécrète un latex blanc lorsqu’on la blesse. L’ensemble des fruits forme une boule légère et duveteuse dont les aigrettes s’envolent au premier vent.

Principaux composants et propriétés

La racine du pissenlit se compose de constituants amers tels que la taraxacine, d’acides phénoliques, de coumarines, mais aussi de fructose qui s’accumule au printemps et d’inuline à l’automne.

Le pissenlit est riche en potassium et contient des quantités intéressantes de fer, de calcium, de cuivre, de silice et de manganèse.

Le pissenlit est traditionnellement utilisé comme dépuratif car il favorise l’élimination des toxines accumulées dans l’organisme par voie urinaire.

Le pissenlit officinal peut être utilisé pour ses vertus diurétiques, comme l’indique l’origine de son nom « Pisse-au-lit ».

Il agit aussi au niveau digestif en favorisant l’écoulement de la bile et en stimulant le foie.

L’anecdote…

Le pissenlit est aussi connu sous son autre nom vernaculaire dent-de-lion. Ce nom est lié à la forme échancrée de ses feuilles. On retrouve cette appellation dans de nombreuses autres langues comme l’anglais, l’espagnol, l’allemand, le norvégien ou le roumain…

Retrouvez le pissenlit dans nos produits :
Romarinex chrome